Forum dédié aux règles de jeux d'histoire avec figurines, wargames et autres jeux de société.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Little Round Top – Récit du capitaine de l’Union Billy Chambord

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Anatoli

avatar
Bleu
Bleu
Hello… Very Happy

Voici un petit compte rendu côté "Union" de cette mémorable partie jouée le weekend dernier à Argenton sur Creuse.
Encore une fois, merci à Patrick pour son super accueil et pour la super organisation de la journée. C’est vraiment extra !


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Poste d’observation de Little Round Top, le 2 juillet 1863 – 16:00


« Mon capitaine… Vous devriez monter ici jeter un coup d’œil » !

Je jette par terre le jus qui me sert de café, et gravis la petite échelle en bois qui mène au sommet du petit poste d’observation rudimentaire.

Arrivé en haut, le caporal me pointe du doigt l’orée des bois qui se situe à quelques centaines de mètres face à nous. A ce moment précis, je ne peux même pas décrire le choc que je ressens… Une très longue ligne compacte de confédérés sort des bois, de l’autre côté du champ de blé et du terrain de rocailles droit devant…







Pendant un temps que je ne saurai déterminer, je reste pétrifié… C’est la voix angoissée du caporal qui me sort de ma torpeur.

« Ça va mal, mon capitaine… On n’arrivera jamais à stopper ça » …

C’est exactement ce que je me dis à ce moment-là… Je prends ma paire de jumelles et scrute la force imposante qui déboule au loin.







« Bon sang ! A vue de nez, je dirais qu’il y a au moins 15 régiments, là-bas. Regardez, caporal… Là, je distingue même les 4th et 5th Texas… De vrais durs à cuire, ceux-là ! Ça va pas être de la tarte » !







« Pas de temps à perdre, caporal ! Envoyez des ordonnances prévenir l’état-major immédiatement. Il va nous falloir de l’aide, et très rapidement ; si les rebelles prennent notre position, ça va être un vrai désastre !

- Bien mon capitaine. Je m’en charge » !

Notre position est vraiment précaire. La colline où je me trouve est complètement dégarnie. Au niveau du champ de blé, la brigade De Trobriand tient cette zone avec quatre régiments.







Aux alentours du terrain rocailleux, c’est la brigade Ward qui a pris position avec ses six régiments, dont les 1st et 2nd US Sharpshooters.







Ça ne fait que dix régiments à opposer à la déferlante confédérée qui nous dégringole dessus !

Mais ce qui m’inquiète, c’est que la zone de Big Round Top est complètement vide de troupes… Ça nous fait une brèche énorme dans nos lignes…

Et c’est bien ce que je craignais ! je distingue plusieurs régiments de confédérées qui font mouvement à vive allure vers le grand mamelon, pendant que les autres se ruent à l’assaut des positions défendues par nos deux brigades…



















Déjà, les premières fusillades éclatent. Je crois distinguer trois régiments de la brigade Ward qui font feu sur les premiers éléments rebelles qui arrivent au contact, près du terrain rocailleux de Devil’s Den (sur notre flanc gauche). Plusieurs unités confédérées se désorganisent après ce premier tir meurtrier…







Du côté du champ de blé, le secteur se couvre de fumée après les premiers échanges de tirs. Il est difficile d’ici de distinguer clairement les choses, mais je crois avoir vu des troupes rebelles dérouter après le premier tir de salve. Dans ce secteur, la brigade De Trobriand semble solidement installée. De l’artillerie la soutient sur son flanc droit.

Malgré toute la fumée qui recouvre nos positions devant les deux collines, je distingue Ward qui visiblement donne ses ordres à ses subordonnés.







De ce que je peux voir dans les minutes qui suivent, trois régiments se mettent en ordre de repli afin de se diriger vers Little Round Top, par le flanc gauche. Vu la vitesse à laquelle Johnny Reb se précipite vers la grande colline, j’imagine que Ward veut tenter de sécuriser l’accès à notre position. Ça va être une véritable course de vitesse dans ce coin-là…

J’observe avec angoisse la course qui se déroule dans ce secteur… Une partie des troupes confédérées disparait de mon champ de vision. J’imagine qu’ils gravissent la grande colline et qu’ils vont bientôt débouler sur notre flanc gauche…








Une de nos batteries d’artillerie installée là-bas après repli ne donne plus aucun signe vie… Mauvaise nouvelle en perspective…







A Devil’s Den, la situation n’est pas fameuse. Les rebelles commencent à faire céder plusieurs des régiments qui défendent ce secteur. On risque d’avoir de gros ennuis par là-bas… Et ces foutus renforts qui n’arrivent pas ! Mais que fait l’état-major ?!?







Du côté du champ de blé, la situation semble sous contrôle, du moins, pour le moment… Des combats s’y déroulent, mais je ne vois aucune de nos troupes se replier, à l’exception de la batterie Smith qui va visiblement tenter de rallier Little Round Top.











« Mon capitaine ! Regardez, derrière nous ! », hurle le caporal…

Bon sang ! Il était temps… Une colonne de renforts arrive à toute vitesse en direction de notre position ! C’est la brigade Vincent et la batterie Hazlett ! Ils sont malgré tout encore loin…







Il faudrait que les trois régiments qui ont replié vers nous se réorganisent vite pour pouvoir fixer l’ennemi sur place et tenir le temps que les troupes fraiches viennent les renforcer…

Une clameur enfle du côté de Big Round Top… Ça y est ! Les rebelles commencent à dégringoler la grande colline et se dirigent droit sur nous.







Trois régiments de l’Union continuent leur repli sur notre colline ; le plus à la traine risque d’être sévèrement accroché par les premiers éléments rebelles qui descendent la grande colline…











Les Sharptroopers sont de la partie… Est-ce que cela sera suffisant ?

Le caporal me signale que nos régiments installés sur le terrain rocailleux de Devil’s Den viennent de ployer sous le nombre ! Un tir de flanc venant à la fois de l’artillerie nouvellement installée sur Big Round Top et d’un régiment qui a contourné les a violemment secoués. C’est un début de déroute qui s’amorce…















Sur notre position, la situation s’améliore. Les Sharpshooters de la brigade Ward viennent de reformer une ligne défensive et accueillent l’ennemi par un tir nourri, laissant le passage aux deux autres régiments en phase de repli.







Par ailleurs, nos renforts se divisent en deux groupes. Le principal (les 20th Maine et 16th Michigan ainsi que l’artillerie Hazlett) monte sur les pentes de Little Round Top pour soutenir nos troupes sur place.







Le second, composé de deux régiments (les 44th NY et 83rd Pennsylvania) longe le petit mamelon par l’arrière, afin de prévenir une tentative de débordement initiée par les confédérés.

Bon sang ! La situation est tendue… Je descends à toute vitesse de mon perchoir, car là, ça devient franchement malsain… Une balle vient de me siffler à l’oreille… Le caporal n’a pas attendu son reste…

L’arrivée du 20th Maine a donné une impulsion nouvelle à nos hommes qui se lancent dans une contre-attaque…

Mais avec les troupes rebelles qui gravissent aussi la colline de l’autre côté, la situation devient compliquée au sommet. Des charges soutenues sont lancées de part et d’autre ; des tirs de salve génèrent des pertes effroyables !















Les Sharptroopers se replient vers le bas de la colline sous la pression, et se reforment sur la route.

Le 5th Texas rebelle, étrillé mais toujours combatif se rue à l’assaut de la batterie Hazlett qui ne s’attendait visiblement pas à une telle attaque. Les servants des pièces tentent de se battre comme ils le peuvent, mais la pression est trop forte : ils abandonnent leurs pièces et s’éparpillent.







Les Sharpshooters ouvrent alors alors le feu et mettent définitivement hors de combat les texans.

Je n’avais jamais assisté à une telle mêlée. Comment diable ces hommes ont-ils pu supporter un tel carnage jusqu’au bout, sans céder ? J’en viens presque à les admirer…

Derrière la colline, les troupes rebelles qui tentaient de contourner la position se heurtent à nos renforts. Ils sont momentanément stoppés, mais le combat tourne à leur avantage…







Soudain, une clameur me fait tourner la tête… D’autres renforts arrivent à toute vitesse vers nous ! Hell ! J’en éprouve un immense soulagement ! C’est la brigade Vincent au grand complet qui arrive au pas de course…







Immédiatement, une des colonnes de zouaves fonce sur les troupes qui tentaient le débordement, et les percute sans même changer leur formation en colonne. Le choc est terrible et inattendu ! Les combats sont féroces, et la tentative de débordement confédérée est stoppée nette ! Ces derniers refluent sous la violence du choc !







Je vois les derniers renforts qui foncent vers Little Round Top pour soutenir nos troupes qui commencent à céder… La situation va être difficile, car plusieurs régiments nouvellement arrivés ont du mal à se déployer…

Pendant ce temps, j’intercepte deux messagers qui me disent, en reprenant leur souffle, que la position de Devil’s Den (le terrain rocailleux) est définitivement tombée.

La situation se dégrade aussi dans le champ de blé, où de violents combats au corps à corps ont lieu en ce moment. D’après ce que je comprends, une batterie d’artillerie envoyée pour les soutenir s’est faite anéantir par des tirs en provenance de Big Round Top. La brigade De Trobriand est donc seule, sans soutien, et commence à céder sous les assauts furieux des rebelles…

Bigre : ça s’annonce vraiment mal.











Le 20th Maine s’est jeté dans l’action corps et âme… Un tir de salve vient littéralement anéantir un régiment rebelle. Mais faute de soutien immédiat (les zouaves étant encore loin de pouvoir se déployer), ce régiment d’élite se fait contourner et attaquer de face en même temps… Des combats acharnés ont lieu, mais le régiment finit par céder et dérouter… La situation est intenable.







Plus rien ne semble pouvoir arrêter Johnny Reb… Même affaiblis, ses régiments tiennent Little Round Top, Devil’s Den, et vont probablement s’emparer du champ de blé, d’où parviennent encore des clameurs de combats.







La suite de la bataille s’annonce très mal. La journée n’est pas nôtre… Le caporal me regarde, visiblement ébranlé par ce à quoi il vient d’assister. Il ne nous reste plus qu’à retraiter ; le coin devient trop dangereux… La confédération vient de marquer un point dans cette bataille qui s’annonce décisive.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Et voilà… La partie de Billy Yank s’est conclue par une belle victoire des confédérés (Patrick et Pierre). Une très belle table (grosse majorité des figs et des décors de Pierre), de belles manœuvres, du suspense et une ambiance sympa : tout était là pour qu’on passe une belle journée…

Vivement la prochaine !! bounce Very Happy



Dernière édition par Anatoli le Lun 1 Oct - 22:42, édité 1 fois

Earlinger

avatar
Superbes figurines et compte rendu passionnant. Merci et bravo à vous deux ça donne vraiment envie.

sylvain35

avatar
J’en reste sans voix.
Bravo Xavier pour ce compte rendu super immersif.
Et un salut amical à Pierre et aux organisateurs.

B1bismai40

avatar
Très motivé
Très motivé
Merci ! C'était super ! C'est comme si on y était :-)
Amitiés.

JLC

camulogene

avatar
Motivé
Motivé
Shocked  silent

Mais quel talent !... Very Happy

Merci beaucoup Xavier ; c'est ce qui s'appelle un compte-rendu de première classe... Cool

(...et en plus, les gentils gagnent à la fin !... Razz  Arrow )


_________________
"Il ne faut pas jouer Shakespeare quand on est un branquignol."
(Guy Carlier)
http://regles.wargames.monsite-orange.fr

Anatoli

avatar
Bleu
Bleu
camulogene a écrit:

(...et en plus, les gentils gagnent à la fin !... Razz  Arrow )

Very Happy Very Happy

Les gentils ?!? C'était des vrais teigneux, tes texans... Razz Very Happy
Les héros de la journée...

B1bismai40

avatar
Très motivé
Très motivé
Encore une fois un grand bravo pour ce reportage !
J'ai les yeux qui piquent à force de regarder !

Apa


Bleu
Bleu
Super table, superbes figurines, excellent compte-rendu. Bref tout y est !

Encore plus dommage qu'on ne puisse par remettre ça le mois prochain à Clermont, mais de toute façon ce n'était pas possible : je suis immobilisé avec une patte en l'air pendant 2-3 mois ! Je crois que les batailles de figurines sont pliées pour moi jusqu'à la fin d'année ! Crying or Very sad

J'espère qu'on aura l'occasion de reparler d'une rencontre en 2019.

B1bismai40

avatar
Très motivé
Très motivé
@apa : ben ça ! J'espère que tu vas te rétablir rapidement !

pbd36200

avatar
bravo Xavier

quel conteur,

c'est comme si j'y étais

mais au fait j'y étais

PBD36200

B1bismai40

avatar
Très motivé
Très motivé
pbd36200 a écrit:bravo Xavier
quel conteur,
c'est comme si j'y étais
mais au fait j'y étais
PBD36200

Heureux homme !

Anatoli

avatar
Bleu
Bleu
Je suis complètement d'accord... Very Happy Very Happy

Au risque de me répéter, ça a été vraiment une super partie.
Le scénario est très équilibré,  chaque camp ayant à gérer des contraintes différentes.
Les confédérés n'ont pas de renfort,  et l'Union doit faire du colmatage avant l'arrivée de ses renforts (arrivée déterminée par un jeu de dés à chaque tour), avec un flanc gauche dégarni...
Ça donne au final une situation qui est pleine de suspense, avec des possibilités de réaliser de belles manoeuvres (ce qui a été le cas pour les rebelles, avec un contournement des forces nordistes par Big Round Top).
Et il y avait trois zones chaudes sur le champs de bataille : les collines,  Devil's Den et le champ de blé...
Bref : de quoi faire.
Les dix heures de jeu ont passé à une vitesse incroyable... on était vraiment immergé dans cette partie.
Et il y a eu de vrais moments épiques... j'ai en mémoire Big Round Top qui déverse littéralement des hordes de confédérés qui se dirigent vers Little Round Top, juste derrière trois de mes régiments qui se replient vers le petit mamelon... A ce moment-là, on se dit forcément que ça va être chaud ! Et visuellement, ça jetait !! Very Happy

Encore une fois, vivement la prochaine...

Apa


Bleu
Bleu
J'ai relu ce CR. Vraiment bien cette bataille. Je l'ai déjà jouée 3 fois et j'ai pour projet de la refaire encore avec un nouveau "grand" scénar , mais je pense que je vais repousser un peu.

En fait la version de Pierre me plait tellement que je crois qu'on va d'abord la jouer. Si tout roule, je vous ferai un CR d'ici décembre.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum